3 méthodes pour installer wordpress facilement (manuel, auto, local)

Logo du CMS Wordpress

Pour ce premier article, on va commencer avec la base de la base. Pour les débutants nous allons voir comment installer WordPress pour la première fois et pour les plus confirmés comment installer WordPress de façon automatisée.

Pré-requis :

  • 1 hébergement Web Php & Mysql et vos logins de connexion (O2Switch est pas mal)
  • 1 nom de domaine (que vous pouvez prendre en même temps que votre hébergement)
  • 1 archive WordPress à télécharger sur le site officiel https://fr.wordpress.org/ (uniquement là pour éviter les mauvais surprises)

 

 


Installation manuel & basique

Vous souhaitez créer un site Internet, vous avez vaguement entendu parler de WordPress et vous avez enfin décidé de vous lancer ? Voici comment installer WordPress manuellement et simplement.


Connexion au FTP & Upload

Dézippez l’archive WordPress que vous avez téléchargé et uploadez son contenu à la racine de votre hébergement. Pour cela il faut vous connecter à votre FTP (login fournis par votre hébergeur) et utiliser un client Ftp. Pour cette partie je vous renvoie vers la FAQ O2switch qui explique la procédure.

Une fois que vous avez réalisé cette opération, votre répertoire de site devrait ressembler à ça sauf rares exceptions (comme le fichier Google que vous n’aurez pas, du moins pas encore) :

Wordpress transféré sur FTP

La procédure d’installation va pouvoir commencer.

Processus de l’installation WordPress

Chargez dans votre navigateur l’url suivante : http://nomdevotresite.com/wp-admin et suivez les étapes ci dessous :

Etape 1 de l'installation de WordPress

Etape 2 de l'installation de Wp

Toutes ces informations sont données par votre hébergeur lors de la création de votre compte. Parfois il faudra créer la base de données Mysql (c’est à ce moment là que vous aurez les logins pour celle-ci). Je vous conseille de changer le préfixe des tables pour des raisons de sécurité.

Sur le prochain écran, si toutes les informations sont bonnes, WordPress vous invitera alors à lancer l’installation. Cliquez donc sur « Lancer l’installation ».

C’est lors de l’étape suivante que vous allez entrer les informations liées à votre site et à votre compte administrateur. Pour l’identifiant mettez ce que vous voulez sauf Admin qui était avant le login par défaut pour tout le monde (ce qui peut faciliter la vie des hackers).

Informations de connexion pour la création d'un site WordPress

WordPress installé, où l’administrer ?

A la fin de cette étape, WordPress vous propose de vous connecter à l’interface d’administration de votre site. C’est terminé votre site est installé et consultable en ligne. Il vous reste encore du travail pour configurer et créer le contenu !

Rappel du lien d’administration : nomdevotresite.com/wp-admin

 


Installation Automatique

Pour ceux qui ont des besoins plus « industriels », il existe des méthodes plus rapides qui permettent d’installer 1 ou plusieurs sites WordPress en quelques minutes (secondes ?).


 

WP Quick install

Comme son nom l’indique, Wp Quick Install permet d’installer wordpress rapidement mais surtout d’indiquer pas mal de réglages dès l’installation pour ne pas avoir à naviguer dans l’admin pour configurer chaque paramètre. Ainsi vous allez pouvoir, sur la même page, configurer le dossier d’installation, la langue, indiquer et installer un thème, des plugins, régler les permaliens, la taille des thumbnails etc et même supprimer le contenu ajouté par défaut … Quand vous avez tout réglé, lancez l’installation et 1 minute plus tard, tout est prêt !

WP quick install

Softaculous

Softaculous n’est pas seulement dédié à WordPress puisqu’on peut installer via ce script pas moins de 350 CMS en 1 click. Petit bémol, son utilisation sera limitée au serveur où il est installé. Même si à la base c’est plutôt destiné à des hébergeurs web (O2switch le propose par exemple), il pourrait vous servir dans certains cas (installation de cms pour des clients, petit réseau de site etc).

L’interface d’installation vous permet de définir pas mal de paramètres (dossier d’installation, thème …). Le mieux est de l’essayer avant de l’installer en cliquant ici.

Si vous connaissez d’autres scripts intéressants et complémentaires, n’hésitez pas à me le signaler pour que je les rajoute.


Installation en local via Mamp

Il est également possible d’installer WordPress en local sur votre machine. Pour cela, j’utilise Mamp qui reste simple et compatible Windows & Mac.


Télécharger & configurer Mamp

La première chose à faire est de le télécharger puis de l’installer sur sa machine. Jusque là, rien de sorcier. Une fois installé il faut démarrer les serveurs virtuels en cliquant sur « Démarrer les serveurs ».

Démarrer les serveurs sous Mamp

Dans les préférences, vous pourrez configurer et trouver le dossier où placer vos fichiers, à savoir Htdocs par défaut situé dans le dossier d’installation de Mamp. C’est là que vous allez déposer les fichiers d’installation de WordPress.

Configuration de la Racine du site sous Mamp

Installer Wp en local

Pour installer WordPress en local et suivre la procédure ci-dessus, entrez l’adresse http://localhost:8888/wordpress/ (si vous avez fait un dossier WordPress).

Pour info, les informations de connexion par défaut sont :

$user = 'root';
$password = 'root';
$host = 'localhost';

Il faudra vous créer une base de données Mysql local. Pour cela, accèdez à votre page WebStart et cliquez sur « Outils > Phpmyadmin ». Là en haut à gauche cliquez sur « Nouvelle base de données ».

Création d'une base de données via Mamp
Bien entendu cette procédure fonctionne pour n’importe quel CMS (prestashop, magento, drupal et autres scripts …).


Dans un prochain article nous verrons comment bien configurer WordPress pour le référencement naturel.

1 Comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *